Le syndrome de l’imposteur chez les personnes surdouées

Après avoir défini ce qu’est le syndrome d’imposture dans l’article correspondant, comment se manifeste-t-il chez les personnes surdouées ? Quelles sont les actions à mettre en place pour s’en débarrasser chez l’adulte hpi ? Comment l’éviter chez l’enfant précoce ?

Le syndrome de l’imposteur chez la personne à haut potentiel

Ce phénomène frappe souvent les personnes à haut potentiel pour plusieurs raisons. En effet, elles ont une forte capacité à se remettre en question et sont parfois victimes d’un perfectionnisme mal adapté. Ce dernier point leur permet de voir les défauts, et quels qu’ils soient, dans ses moindres détails : dans son être, son paraître, dans ses compétences, ses réalisations. Il est dit « mal adapté » car excessif.
Le perfectionnisme est une réponse au syndrome de l’imposteur. La peur d’être démasqué pousse au perfectionnisme car le moindre défaut engendre la honte. La honte pousse à être parfait. C’est un cercle vicieux.

La personne surdouée / à haut potentiel, qu’elle soit un homme ou une femme, méconnaissant sur ses caractéristiques identitaires peut manquer de recul face à ses réalisations.
De plus, du fait de sa faible représentativité au sein de la population, elle ne trouvera pas auprès des autres, l’effet miroir nécessaire à tous. Les informations qu’on lui renverra sur ses capacités et réalisations ne vont pas correspondre à l’idée qu’elle se fait d’elle-même. Elle peut effectivement avoir une vision fausse d’elle-même car elle ne se reconnaît pas chez les autres.

le syndrome de l'imposture chez l'adulte surdoué accompagnement à Vannes

L'imposture chez la femme surdouée

Que dire alors du phénomène d’imposture lorsqu’il touche une femme surdouée ? C’est la double peine. En effet, les femmes ont été invisibilisées dans l’histoire, elles sont également victime d’un manque de représentation dans les hautes sphères du pouvoir et du monde de l’entreprise, et subissent encore aujourd’hui des clichés qui l’ont maintenue dans un rôle uniquement maternel.
Depuis qu’on repère de mieux en mieux les personnes surdouées, ce sont surtout les individus masculins qui font parler d’eux. Pour une raison simple : ils dérangent et se manifestent plus. On a appris aux femmes à être effacées… Elles le sont encore et aussi dans la douance.

Alors, difficile d’être en confiance et d’oser réussir professionnellement parlant. C’est probablement de la chance se disent-elles ! Qui pensera à remettre en question cette idée ?

Homme hpi syndrome imposture

L'imposture chez l'homme surdoué​

On a longtemps pensé que la femme seule était concernée par ce sentiment d’imposture. Il n’en est rien car il a été aussi observé chez l’homme.
En effet, ce dernier est victime du stéréotype masculin : l’homme vrai a de l’assurance, est fort et viril. Il doit également bien gagner sa vie, être un bon mari et un bon père de famille. Difficile de sortir du moule. Le sentiment d’imposture génère alors de la honte.
Par conséquent, le déni ou l’évitement est observé face à ces contraintes sociétales. Si l’homme surdoué est un hypersensible, comme de nombreuses personnes hpi, la double peine est de mise également. Parler de ses émotions reste quelque chose d’encore inattendu pour un homme d’aujourd’hui, on lui a trop souvent demandé de les refouler.
Alors, à la différence des femmes, le phénomène est rejeté à la fois par la société mais aussi par la personne qui le vit par peur de paraître faible. Il n’est pas pris en compte, non soigné et les dégâts psychologiques sont constatés.

se débarrasser du syndrome d'imposture

Comment se débarrasser du syndrome de l'imposteur chez l'adulte à haut potentiel ?

On peut toujours désapprendre ce que l’on a appris ou apprendre à faire autrement. En effet, rien n’est figé. Et ça, c’est une bonne nouvelle !
Ainsi voici quelques conseils pour l’adulte à haut potentiel :
-Prenez conscience de vos caractéristiques de fonctionnement, de vos forces et faiblesses,
-Prenez conscience du phénomène de l’imposteur chez vous, comment se manifeste-t-il ?
-Prenez conscience si vous êtes victime d’un perfectionnisme mal adapté, et au besoin revisitez vos objectifs de manière à ce qu’ils soient réalistes et atteignables,
-Prenez conscience du phénomène de l’auto-critique qui peut se manifester chez vous, 
-Prenez conscience de l’absence de gratification à vous-même en cas de réussite et inversez la tendance,
-Acceptez vos erreurs et échecs, ce n’est pas pour ça que on vous aimera moins. On vous aime pour ce que vous êtes, pas pour ce que vous faites,
-Aidez-vous du regard des autres pour revenir à une vision objective de la réalité,
-Posez des actions, décidez de changer et au besoin faites-vous accompagner.

le syndrome de l'imposteur chez l'enfant précoce

Comment éviter ou se débarrasser du syndrome de l'imposteur chez les enfants précoces ?

Voici quelques conseils pour les parents :
-Aimez votre enfant pour ce qu’il est et pas pour ce qu’il fait. Aimez-le de manière inconditionnelle. Par cette action vous allez aussi renforcer son estime de lui-même.
-Respectez votre enfant dans son unicité,
-Acceptez les émotions dans leur entièreté et celles liées à ce phénomène,
-Aidez-le à prendre conscience et à apprécier ses capacités. Rendez-le conscient de la responsabilité de ses réussites : il a les capacités et a travaillé pour.
-Soutenez, encouragez et aidez-le à accepter les échecs,

Et le plus important :
-Prenez conscience du syndrome de l’imposteur qui vous touche peut-être. Réagissez car votre enfant s’inspirera de vos comportements pour grandir. Que souhaitez-vous pour lui ? Proposez-lui un modèle parental confiant et fier de ses réussites.
En effet, la parentalité fonctionne selon des vases communicants : mieux s’occuper de vous, vous permettra de mieux vous occuper de lui.

équilibre et accompagnement des personnes à haut potentiel à Vannes